Faire le choix du calme intérieur

Comme les enfants, à qui l’on propose ponctuellement des « temps calmes » lorsque nous les sentons agités, les adultes ont également besoin de s’aménager des moments de retrait, hors de l’agitation du monde : prendre de la distance avec le brouhaha ambiant, revenir à son essentiel, se détacher des pressions de son environnement, afin de laisser ses émotions et ses pensées redescendre tout doucement jusqu’à retrouver son calme intérieur.

Bon voyage intérieur !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *